• Hugues Dorgueil

Sonorité du carillon de verre de Bourbourg

Renaissance de ce carillon exceptionnel que l'on doit à un artisan bourbourgeois

Le carillon de verre dans les ateliers des Ets Paschal qui le restaure. On pourra entendre à nouveau les mélodies du carillon.


On peut saluer l’initiative de la jeunesse et de passionnés de notre commune de Bourbourg à l’initiative d’un film sur le carillon de verre. Une belle initiative qui s’inscrit à la suite d’articles de presse parus dans la Voix du Nord et le Journal des Flandre, des années 1960 à 1993 année au cours de laquelle, le mardi 1er juin, madame Eliane BRAEMS remit officiellement à l’office de tourisme ce carillon de verre de Louis Roland.


Louis Roland un nom bien connu des anciens Bourbourgeois : artiste-peintre, il était également le carillonneur de la cité. Il tint cette fonction durant cinquante ans et durant plusieurs années il consacra son temps libre à la confection de son carillon de verre avec des moyens de fortune et un outillage rudimentaire. Il construisit cette merveille musicale, pièce par pièce dans l’atelier aménagé dans sa maison.


Dans un article de la Voix du Nord de 1962, le journaliste précise « Il fallait vingt-six verres. Louis Roland dut en utiliser plus d’un millier pour parvenir à la sélection finale. »

Chaque verre fut travaillé avec minutie pour obtenir la note voulue pour qu’au final l’ensemble des verres offre une musique harmonieuse digne d’un carillon. Louis Roland était parvenu à réaliser l’œuvre de sa vie. Ce carillon fut ensuite confié à son voisin Louis Braems commerçant et les anciens se souviennent encore de l’instrument trônant sur le comptoir de la droguerie Roland, rue de Dunkerque.


Et ce trésor musical allait ensuite connaître une vie discrète dans la cité de Gédéon notre légendaire carillonneur. Une belle histoire que les jeunes du Conseil municipal junior nous font découvrir à travers leur film avec la complicité de passionnés de l’association Parts de mémoire et de Laurent Papegay du service communication de la Ville pour la réalisation de ce film. Sans oublier les Ets Paschal à qui est confiée la renaissance musicale


Légendes :

- Louis Braems présente l’envers du carillon de Louis Roland où l’on découvre les vingt-six verres.

- Madame BRAEMS, en novembre 1986, interviewé par la radio, souhaite la sauvegarde du carillon de verre de Louis Roland

16 vues