Souscrivez à la newletter

© 2023 by TheHours. Proudly created with Wix.com and Adapte ta com

  • Hugues Dorgueil

Herzeele la coquette

Village situé à 12 mètres d’altitude, à 4 km 500 de Wormhout, Herzeele s’étend sur 1717 hectares, posé sur la rivière de l’Yser. C’est en 1085 que l’on trouve mentionné le nom ancien Hersela, du nom de la résidence « sele » du seigneur « herr », d’origine germanique, selon une charte du Chapitre de Cassel. Puis Herseles et enfin Herzeele, selon les modifications orthographiques successives.




Le village se distingue par son attrait rural et fait souvent l’admiration de ses habitants pour ses maisons colorées et typiques que l’on découvre facilement au gré d’une promenade dans la commune où peuvent se lire les noms des chemins du Furet, des Perdrix, du coucou, des colombes, du cheval noir …

“Sur le chemin des Gallois, au bout d’un talus, s’élève la chapelle à Notre-Dame de Lourdes, très ancienne où l’on servait contre la sorcellerie.”

Un village qui, en son centre, face à sa grande place, voit s’ériger son église dédiée à Notre-Dame de l’Assomption. Bâtie sur d’anciennes fondations, l’église possède des retables classés et un mobilier d’exception ainsi que des pierres tombales avec inscriptions. Ici aussi, on retrouve des traces d’une dévotion populaire bien ancrée visible avec les noms de rues comme celles de Saint-Eloi et de Saint-Crépin, la rue des Moines, du Couvent et du Saint-Sacrement mais aussi dans les alentours avec la présence d’oratoires qui jalonnent les routes de campagne.


Parmi les chapelles et oratoires, celle dédiée à Marie Immaculée où une inscription rappelle une mort subite en 1859, le tout expliqué en flamand. Sur le chemin des Gallois, au bout d’un talus, s’élève la chapelle à Notre-Dame de Lourdes, très ancienne où l’on servait contre la sorcellerie. Pour s’en protéger, on cueillait sur le talus un trèfle sur les pétales duquel on peut voir un point rougeâtre qui, suivant les fidèles, aurait le don d’éloigner les mauvais sorts … ce qui peut toujours être utile aux promeneurs qui s’égarent du côté du Coin Perdu ou de l’Homme Mort … mais cela appartient au passé, qu’on se rassure.