• Hugues Dorgueil

Des réseaux pour partager

Imprimez votre style. En restant humble et pertinent, le lecteur aura plaisir à vous suivre. Les supports ne manquent pas. A vous de trouver votre place dans les réseaux sociaux.

Chaque jour, ou presque, vous avez l’opportunité de vous distinguer dans la multitude des messages en tout genre. A titre d’exemple, sur Facebook, chaque jour, ce sont 4100 statuts par seconde qui sont partagés dans le monde.


Fort de cette information, à vous de définir votre plan d’action pour ne pas passer inaperçu. En 2013, étiez-vous parmi les vingt-six millions de membres actifs, en France, à vous exprimer sur Facebook, mensuellement ? Vous savez que l’information se propage très vite et partout. 50% des utilisateurs français de Facebook accèdent à leur profil via leur mobile. Plus besoin de se retrouver derrière l’écran de son PC, à la maison ou au bureau, pour s’exprimer, ni pour suivre les informations.


Pour trouver sa place dans les réseaux sociaux, inutile de s’étendre. Etre bref suffit. Les messages sont codifiés et ne dépassent pas les 140 caractères. De quoi obliger les utilisateurs à être concis et synthétiques.

Derrière Facebook et son milliard d’utilisateurs dans le monde, d’autres réseaux sociaux progressent. Google+ compte 540 millions d’inscrits dont 300 millions sont actifs chaque mois ; Twitter affiche 232 millions d’utilisateurs actifs mensuellement dont 117 millions publient régulièrement des Tweets. Enfin, Linkedln enregistre en 2013, 184 millions d’utilisateurs mensuels sur les 259 millions d’inscrits. Le tableau serait incomplet si on omettait d’autres communautés : You Tube avec son milliard d’utilisateurs actifs. On le sait, l’image s’impose davantage que l’écrit : quatre milliards de vues par jour sur You Tube. Autre constat : l’équivalent de 72 heures de vidéo sont mises en ligne chaque minute. Quant à la photographie, pour comparer, Instagram n’est pas en reste avec 16 milliards de photos partagées dont cinquante-cinq millions chaque jour.


Quoi qu’il en soit, le phénomène des réseaux sociaux est bien ancré dans notre quotidien. Ils sont devenus incontournables pour la communication. Rapides et instantanés. Désormais, l’information se transmet en un éclair, un clic. Une véritable révolution dans la pensée, la transmission des données, la manière de vivre.


Les règles ont changé. En peu de mots, même sans style, les gens communiquent par petit écran interposé. On peut toutefois s’interroger sur le paradoxe du développement des réseaux sociaux et la difficulté de se rencontrer, de partager avec autrui. Une réflexion qui demande d’être approfondie.


Vos différents profils de réseaux sociaux seront des outils complémentaires à votre travail sur des blogs, sites ou autre supports à partir du moment où vous aurez maîtrisé les principes de base que nous venons d’aborder. Il serait dommage de s’en passer.